Test Razer Cynosa: un clavier classique avec switches méca-membrane

Partager

Test Razer Cynosa: un clavier classique avec switches méca-membrane
Notez ce test

Ce modèle Cynosa de Razer n’est pas vraiment une innovation par rapport aux modèles précédents. Côté praticité, il demeure tout autant fonctionnel et commode tout comme le modèle clavier Razer DeathStalker. Razer a lancé Ornata, son premier clavier  doté de switches méca-membranes l’année dernière. Après, ce fut le tour de Razer Cynosa, conçu toujours dans le même principe et les mêmes interrupteurs. Sa particularité est au niveau de sa discrétion et son design classique et sobre à la fois. On peut en trouver un clavier gamer version pro . En plus des touches rétro-éclairées, son contour s’illumine en RGB avec Chroma.

Razer Cynosa : un clavier sobre

Razer Cynosa

A l’image du clavier modèle Razer BlackWindow, Razer Cynosa est un clavier de taille moyenne (ni large, ni très profond). Avec son cadre en plastique sombre mat, elle est d’un aspect sobre. Ses Leds d’indications se trouvent sur la partie supérieure droite et le logo de Razer brille tout en bas. Il semble assez discret pour un clavier gamer. C’est vraiment dommage qu’il ne soit pas livré avec un repose-poignets, qui est essentiel pour une longue partie de jeu.

 

Obtenir au meilleur prix

 

Raccourci et personnalisation du Razer Cynosa

Razer Cynosa

Ceux qui aiment les couleurs vont tout de même être satisfaits. Ce modèle comporte des touches qui se rétro-éclairent tout comme le récent clavier logitech Craft avec 16,8 millions de couleurs grâce à la technologie Chroma. Plusieurs effets sont disponibles, à savoir : Respiration, Vague, Réactif, Feu, etc. Vous pouvez personnaliser les touches de votre clavier, en utilisant le logiciel Synapse 3, dont il est pourvu. Cela vous permettra également d’attribuer d’autres rôles aux touches, malgré le fait qu’il n’y ait pas de boutons consacrés aux macros. Pour ce faire, il suffit d’assigner une touche de votre clavier ordinateur au bouton Hypershift et les autres changeront systématiquement de fonctionnalité. À condition que vous appuyiez longtemps sur Hypershift. Ce sera plus accommodant pour les joueurs de MMO et les utilisateurs assidus de raccourcis. Néanmoins, il est encore pour l’instant en version bêta, donc il plante souvent. Il n’est pas également très réactif et ne prend pas en compte certaines modifications.

 

 

Razer Cynosa : les switches méca-membranes

Razer Cynosa

Les switches méca-membranes sont les principales fonctionnalités de Razer Cynosa. Ils restent très plaisants étant les mêmes interrupteurs que sur l’ancien modèle Ornata. Avec des switches un peu plus durs, la frappe est plus ou moins pareille à celle du clavier à membrane. Sous les doigts, le clic d’activation est à peine perçu. Malgré que le clic de la remontée se fasse ressentir, la frappe reste tout de même fluide. Parfois, bien que l’interrupteur soit encore engagé, et que vous maintenez Maj pour courir dans un FPS, l’action s’arrête. Un léger grincement assez perturbant est entendu en appuyant sur la barre Espace mais le reste de la frappe reste discrète en général. En tout cas, ce grincement disparait au fur et à mesure de l’utilisation.

Conclusion

En gros, Razer Cynosa reste remarquable par sa classe, ses interrupteurs agréables et ses switches méca-membranes. Il est juste regrettable que le logiciel Synapse 3 soit encore imparfait et que le clavier ne comporte pas de repose-poignets.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: